L'heure est grave, la vie sur terre est menacée. Le principe de destruction atomique utilisé pour le cycle de production civil d'électricité impose la terreur à l'ensemble des peuples et des citoyens.

Cancers multi-formes, leucémies, atteintes de l'ADN, troubles neurologiques, troubles cardiologiques se développent dramatiquement avec la dissémination de la radio-activité produite artificiellement par l'industrie nucléaire 24h sur 24h.

L'insécurité du procédé de la destruction atomique pour chauffer de l'eau qui dégagera de la vapeur qui fera tourner une turbine qui produira un peu d'électricité relève de l'aberration technologique, scientifique, économique avec un rendement d'à peine 30% c'est à dire pas plus que toute autre forme de production énergétique mais avec des risques démentiels et incommensurables.

Chaque réacteur nucléaire est une bombe potentielle dont les terribles catastrophes de Tchernobyl en Ukraine (1986) et Fukushima au Japon (2011) - qui continuent à semer la mort et la désolation sur des territoires entiers- nous montrent l'ignominie d'un discours techno-scientiste nucléocrate sans conscience.

Le  nucléaire civil, avatar de la bombe atomique, concourt à la propagation de l'arme nucléaire en produisant, en moins d'un an, assez de plutonium par réacteur pour fabriquer une bombe atomique comme celle qui détruisit la ville de Nagaskhi au Japon en 1945.

Le nucléaire civil impose à nos enfants et aux générations futures plus de 1 million 500 000 m3 de déchets hautement radioactifs pour des dizaines de milliers d'années.

Le nucléaire est un crime contre l'humanité. Son arrêt immédiat est une exigence citoyenne pour la vie.


La Coordination Nationale Citoyenne Contre le Nucléaire
est une initiative citoyenne, hors partis ou stratégies politiques ou de conquête du pouvoir, hors influences économiques et médiatiques, sans autre ambition que de permettre à chacun d'exprimer son exigence d'en finir avec l'énergie de mort atomique, de favoriser la rencontre des habitants et travailleurs, leur permettre de s'organiser sur le terrain dans les villes et les quartiers pour que cesse ce crime contre la santé et contre l'environnement.

Vous trouverez dans la rubrique "  Ils agissent et informent " des pistes pour s'organiser et agir. N'hésitez-pas aussi à nous contacter